Retrouvez notre actualité

Des maladies des musiciens

Des maladies des musiciens

Trop de bruit, trop fort, trop souvent ! Gare à l’hypoacousie ! Des maladies des musiciens dénonce les conditions de travail.

Des maladies des musiciens

En raison de leur exposition « au bruit », de nombreux musiciens professionnels souffrent d’acouphènes ou de perte auditive. En effet, ils ont un risque de près de 4 fois supérieurs à la population générale concernant le déficit auditif.

Phil Collins, Sting, Eric Clapton, souffrent d’une perte auditive, et l’un des plus célèbres musiciens Ludwig Von Beethoven, même devenu sourd a continué de composer.

Tendinopathie, capsulite, pneumothorax,… A chaque instrument… sa souffrance

La pratique d’un instrument de musique n’est pas qu’une source de plaisir, elle peut être aussi une source de douleur. Des gestes répétitifs fréquents, l’effort, une mauvaise posture, une fatigue liée au stress, tous ces maux peuvent devenir un véritable handicap et parfois freiner, voire mettre fin à une carrière.

Les troubles musculosquelettiques sont au premier plan et aucune famille instrumentale n’est épargnée, seules diffèrent leur localisation.

La dystonie de fonction s’exprime par une contraction involontaire des muscles des doigts et de la main. Il n’y a pas que les pianistes de haut niveau mais aussi les violonistes et instrumentistes à vent qui peuvent être touchés. Glenn Gould en souffrait certainement et Robert Schumann aussi.

En 2017, le pianiste Lang Lang annonce qu’il est contraint d’annuler ses concerts en raison d’une inflammation dans son bras gauche.

Violonistes, contrebassistes, violoncellistes, harpistes, etc. ont souvent des affections au niveau des épaules.

Les hautboïstes peuvent souffrir d’une lésion des lèvres.

Les lèvres de Louis Armstrong s’abîmaient et le faisaient souffrir au point qu’un soir de 1932, elles éclatent alors qu’il était en train de jouer. Malgré la douleur, il interprétera son morceau jusqu’à la fin, à bout de souffle.

Chez les joueurs d’instruments à vent, le risque pneumopathie d’hypersensibilité (PHS) est probablement causé par l’inhalation de micro-organismes, principalement des champignons, qui contaminent l’anche ou l’embouchure de l’instrument.

Sexe, drogues et Rock n’Roll

Malheureusement, établir la liste des musiciens morts par overdose serait trop longue ! Récemment : Dolores O’Riordan (chanteuse des Cranberries), Prince, Tom Petty, le rappeur Mc Miller.

Les musiciens classiques ne sont pas épargnés par des problèmes de toxicomanie et d’alcool. Le stress, le trac, les crises d’anxiété, les attaques de panique sont autant de raisons pour basculer dans l’accoutumance et l’addiction de drogues.

Quels remèdes ?

Surtout faire de la prévention : améliorer sa posture en évitant des positions trop longtemps statiques, privilégier l’économie du geste, apprendre à gérer ses efforts, faire des pauses régulièrement, faire un stage de préparation à la scène, seront efficaces pour prévenir et guérir.

Inscrivez-vous gratuitement sur kijoukoi !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top